Changement climatique dans le bassin de la volta : des initiatives projetées...

Changement climatique dans le bassin de la volta : des initiatives projetées contre les risques d’inondations et de sécheresse

592
0
SHARE

Changement climatique dans le bassin de la volta : des initiatives projetées contre les risques d’inondations et de sécheresse

L’organisation météorologique mondiale (OMM), en collaboration avec l’autorité du bassin de la volta (ABV), le partenariat mondial pour l’eau en Afrique de l’ouest (GWP-AO) et le fonds d’adaptation (FA) a organisé un atelier de deux jours le mardi 27 et le mercredi 28 octobre à l’hôtel Mandé. Pour parvenir à une compréhension commune des lacunes, des limites et des opportunités de chaque aspect du système d’alerte précoce et d’identifier les actions réalisables à mettre en œuvre dans le cadre du projet VFDM.

L’organisation météorologique mondiale (OMM), en collaboration avec l’autorité du bassin de la volta (ABV) et le partenariat mondial pour l’eau en Afrique de l’ouest (GWP-AO), a soumis au fonds d’adaptation (FA) le projet intitulé « Intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse et l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la volta (VFDM) ». Il a été approuvé par le Fonds d’Adaptation lors de la 32è réunion de son conseil d’administration tenue du 9 au 12 octobre 2018 à Bonn, Allemagne.

Selon Yaya Boubacar, directeur national de l’hydraulique, ce nouveau projet intervient dans les six pays du bassin de la volta dont le Mali. Il a pour objectif d’aider ces six pays à mettre en œuvre des actions coordonnées et conjointes pour améliorer leur système d’alerte précoce (SAP) ainsi que leurs plans de gestion au niveau régional, national et local. Mieux, ce projet va contribuer à renforcer la résilience aux risques d’inondations et de secheresse et surtout d’accroitre les capacités d’adaptation au changement climatique.

Les activités du projet ont démarré avec l’atelier de lancement tenu à Abidjan les 25 et 26 juin 2019. Dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 1 du projet intitulée « Prévention des risques climatiques », il est prévu de réaliser un inventaire des informations sur les vulnérabilités, capacités , expositions et risques pour les inondations et la sécheresse. Le projet s’appuiera sur les leçons tirées des projets passés et en cours liés à la réduction des risques de catastrophe et à l’adaptation au climat.

Kader Diarra

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY