Les membres de l’ITIE face à la presse pour disséminer le contenu...

Les membres de l’ITIE face à la presse pour disséminer le contenu des rapports 2020 et 2021

193
0
SHARE

Les membres de l’ITIE face à la presse pour disséminer le contenu des rapports 2020 et 2021

 

« Mettre en évidence des informations sur le contexte du secteur extractif au Mali, le secteur couvert par le rapport, les types de paiements, les entreprises concernées par les déclarations, les attestations et certifications des données, la contribution du secteur à l’économie nationale, la contribution au budget des collectivités, la contribution au développement communautaire… », est l’idée de ces rapports.
Les responsables de l’initiative pour la transparence des industries extractives Mali (ITIE-Mali) ont organisé le 5 décembre 2023 à la Maison de la presse, une campagne de dissémination des rapports ITIE 2020 et 2021 étape de Bamako.
A l’ouverture, le représentant de la Maison de la presse, Souleymane Bobo Tounkara a indiqué que cette initiative œuvre pour la transparence et la redevabilité dans le secteur extractif dans plus de cinquante-sept pays à travers le monde. Selon lui, les rapports ITIE divulguent les paiements et les revenus générés par le secteur extractif au cours d’une année donnée. « Au Mali, les ressources minières du pays appartiennent à l’ensemble de la population. L’exploitation et la gestion de ces ressources doivent être faites dans la transparence et la redevabilité absolues », a-t-il souligné. Il a ajouté que ces rapports ITIE renferment des informations sur la réconciliation des flux de paiements effectués par les sociétés extractives avec les revenus fiscaux et non fiscaux recueillis par les administrations publiques provenant des industries extractives au cours d’une année donnée, les données sur la participation de l’État dans le capital des sociétés extractives. Les apports au budget de l’Etat et des collectivités en termes de flux financiers mais également les contributions volontaires des sociétés minières dans le cadre de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), a-t-il déclaré.
Pour le représentant du secrétariat permanent de l’ITIE, Boureima Cissé, l’affectation des revenus miniers au trésor public s’est élevée à 320 milliards de F CFA en 2020 contre 411 milliards de F CFA environ en 2021. Et de poursuivre que les collectivités des régions de Kayes et Sikasso ont reçu les montants environ 9 milliards de patente en 2020 et environ 10 milliards de patente en 2021.

Leveilinfo.net 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY