Démenti formel du Dg de l’ANADEB, Abdoulaye Kaya, suite à des déclarations...

Démenti formel du Dg de l’ANADEB, Abdoulaye Kaya, suite à des déclarations du Dg de POP Diesel, Claude David Convisser, à propos de l’utilisation de variétés suspectes de Jatropha

341
0
SHARE

Démenti formel du Dg de l’ANADEB, Abdoulaye Kaya, suite à des déclarations du Dg de POP Diesel, Claude David Convisser, à propos de l’utilisation de variétés suspectes de Jatropha

Le directeur général de POP Diesel, Claude David Convisser, un citoyen américain, était face à la presse malienne pour parler de son projet de promotion de l’énergie 100 % renouvelable autour du jatropha à travers la production du biocarburant. C’était le samedi 20 mai 2023 à la maison de la presse.

Au cours de son exposé, le directeur général de POP Diesel, Claude David Convisser, a fait des déclarations à la suite desquelles, le directeur général de l’Agence nationale de développement des biocarburants (ANADEB), Abdoulaye Kaya, présent dans la salle a fait un démenti formel en trois points.

Nous vous livrons ses démentis.

Selon M. Convisser, au Mali l’industrie pétrolière dirigée par son fondateur la société Exxon Mobil, diffuse de variétés suspectes de Jatropha au Ghana et au Mali.

L’ANADEB n’a jamais connaissance de la diffusion de variétés suspectes de Jatropha par une société du nom de Exxon Mobil, a dit le directeur général de l’ANADEB avant d’ajouter que cette affirmation n’engage que M. Convisseur.

Les plants de jatropha dispersés de l’ANADEB dont la provenance est douteuse compromettent un modèle de culture concentré et correct.

Sur ce point, le directeur de l’ANADEB a dit que son Agence n’a jamais introduit des variétés mais travaille avec des producteurs organisés en coopératives qui cultivent des variétés introduites par la CMDT, JMI (Société Jatropha Mali Initiative), Teriya Bugu. Leurs provenances sont bien connues. L’ANADEB intervient surtout dans l’encadrement des producteurs notamment en matière de techniques culturales. Et pour cela, elle encourage les producteurs à adopter les modes de culture associées et/ou en haie, a poursuivi M. Kaya.

Selon M. Convisser, les biodigesteurs sont louables mais pas s’il s’agit de s’approvisionner en Jatropha.

Pour sa part, le directeur général de L’ANADEB a souligné que les biodigesteurs sont construits avec l’implication de l’ANADEB en bouse de vache comme matière première et non le jatropha. Le tourteau de Jatropha a été utilisé à titre démonstratif par certaines unités d’extraction d’huile sans être vulgarisé, a conclu le directeur général de l’Agence nationale de développement des biocarburants (ANADEB), Abdoulaye Kaya.

Leveilinfo.net

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY