Budgétisation et financement du Wash en milieu de soins : La CN-CIEPA dissémine...

Budgétisation et financement du Wash en milieu de soins : La CN-CIEPA dissémine les résultats d’une étude sur la problématique

179
0
SHARE

Budgétisation et financement du Wash en milieu de soins : La CN-CIEPA dissémine les résultats d’une étude sur la problématique

La CN-CIEPA (Coalition nationale, campagne internationale pour l’eau potable et l’assainissement) a tenu un atelier les 8 et 9 février à un hôtel de la place. Pour partager le rapport de l’étude portant analyse des procédures de budgétisation et de financement de l’eau, l’assainissement et l‘hygiène (Wash) dans le secteur de la santé au Mali d’une part et élaborer un plan de plaidoyer pour la mise en œuvre des recommandations de ladite étude, d’autre part.

Dans le souci de cerner les dysfonctionnements liés à la prise de décisions en matière de financement et de budgétisation du Wash au sein du système de santé, World Vision a commandité une étude sur l’analyse des procédures de budgétisation et du financement de l’eau, l’assainissement et l’hygiène dans le secteur de la santé au Mali. Cette étude a été réalisée par IRC avec la participation des autres acteurs du secteur. La dissémination de l’étude auprès des acteurs du secteur et la mise en œuvre de ses recommandations devraient être assurées par la société civile, notamment la CN-CIEPA. C’est dans ce cadre que la CN-CIEPA a organisé un atelier les 8 et 9 février dernier. Cet atelier a regroupé l’ensemble des acteurs concernés à savoir les acteurs étatiques, des PTF, de la société civile et des collectivités territoriales.

Selon Kene Marc Guindo, représentant du directeur pays de World vision, l’accès des populations à l’eau, l’assainissement et l’hygiène est une problématique récurrente. C’est pourquoi, dit-il, le Wash est un programme à part entière à World Vision et constitue une priorité sur le terrain.

Pour sa part, président de la CN-CIEPA, Dounatié Daou, a rappelé que cette étude a été réalisée grâce au partenariat entre sa structure et Word Vision. Un partenariat, ajoute-t-il, pour accompagner les collectivités en matière de Wash dans la santé. Au sortir de cet atelier, Dounatié Daou dit s’attendre beaucoup des participants d’un plan de plaidoyer de qualité.

A leur tour, le représentant du président de l’association des municipalités, Aboubacar Sangaré et le représentant du directeur général de la santé et de l’hygiène publique, Ousmane Témé, ont tous exprimé la disponibilité de leurs structures respectives à accompagner la CN-CIEPA dans la dissémination de ce rapport d’étude et la mise en œuvre de ses recommandations.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY