Assainissement : Plus de 10 millions de Maliens manquent de toilettes décentes

Assainissement : Plus de 10 millions de Maliens manquent de toilettes décentes

106
0
SHARE

Assainissement : Plus de 10 millions de Maliens manquent de toilettes décentes

Le monde entier célèbre la journée mondiale des toilettes le 19 novembre de chaque année depuis 2013, l’année à laquelle cette journée a été instituée par l’ONU. Cette année, à la veille de cette journée, le 18 novembre, l’organisation internationale Water Aid a animé une conférence de presse en partenariat avec l’Etat et la société civile. Face à la presse, le directeur des programmes et de plaidoyer de Water Aid, Alassane Maïga, a annoncé que 55% des Maliens ne disposent pas de toilettes décentes.

« Selon le rapport Joing Monitoring Program (JMP) 2021, le taux d’accès aux toilettes est de 45% au Mali. Le rapport 2020 de la même structure révèle que la défécation à l’air libre est de 6% dans notre pays », rapporte le directeur des programmes et de plaidoyer de Water Aid Mali, Alassane Maïga. De plus, Ousmane Kida, chargé de plaidoyer à la CN-CIEPA, ajoute qu’il y a une absence d’infrastructures d’assainissement tant au niveau individuel que collectif. « Il n’y a aucune infrastructure collective à Bamako qui reçoit les boues de vidange », a-t-il souligné.

Le manque de toilettes décentes n’est pas une situation propre au Mali. Il est général en Afrique. En effet, selon une analyse menée par Water Aid, la totalité des foyers des pays participant à la Coupe du monde ne seront équipés de toilettes décentes qu’en 2159. Au Ghana, pays participant à la Coupe du monde, Water Aid estime que les habitants devront patienter jusqu’en 2103 avant de voir chaque foyer disposer de toilettes décentes qu’ils n’auront à partager. Au Cameroun, il faudra attendre l’an 2159. L’organisation ajoute qu’à ce rythme, il faudra environ 136 ans avant que l’ensemble de la population africaine ne dispose de toilettes dans leur foyer et 217 ans avant qu’elle ne bénéficie d’un assainissement géré en toute sécurité.

Or, d’après Alassane Maïga, les eaux souterraines sont polluées à cause du manque de toilettes. D’ailleurs, le thème retenu pour l’édition 2022 de la journée mondiale des toilettes est : eaux souterraines et assainissement. Cependant, Ousmane Kida note que le pays ne dispose pas de système de contrôle de l’impact des toilettes sur les eaux souterraines. Ce qui est très grave. Pour Drissa Traoré, conseiller technique au ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, révèle que les études ont montré qu’une nappe polluée peut attendre 5 000 ans pour être dépolluée.

Face à la problématique du manque de toilettes où 3,6 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à des toilettes décentes et plus de 10 millions de Maliens n’ont pas accès à des toilettes décentes, il urge d’agir.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY