Vie de la nation : L’imam Mahmoud Dicko organise une cérémonie de...

Vie de la nation : L’imam Mahmoud Dicko organise une cérémonie de prière pour le Mali

121
0
SHARE

Vie de la nation : L’imam Mahmoud Dicko organise une cérémonie de prière pour le Mali

Le leader religieux, l’imam Mahmoud Dicko, a organisé une cérémonie de prière pour le Mali le dimanche 2 octobre à Baco Djicoroni à un terrain de foot près de son domicile. Ladite cérémonie couronne plus de mille lectures du saint coran organisé par les oulémas de la communauté peul du Mali, du Burkina, du Niger, du Sénégal et de la Mauritanie. La cérémonie a enregistré la présence remarquable du ministre des Affaires religieuses et des Cultes, du président de l’association communautaire, Tabital Pulaaku.

Les fidèles musulmans en général et ceux de la communauté peul en particulier ont répondu présent à l’appel de l’imam Mahmoud Dicko pour une prière pour le Mali ce dimanche à partir de 14 heures sous le soleil brillant. Cette prière pour le Mali est en fait la cérémonie de clôture d’une série de lectures du saint coran organisée par les oulémas de 5 pays du Sahel pour la paix, la sécurité et la stabilité dans cet espace de l’Afrique de l’ouest. Il s’agit des oulémas du Mali, du Burkina, du Niger, du Sénégal et de la Mauritanie. Il ont lu le saint coran 1000 fois et la souratoul yacine 44 fois 44.

Après la lecture trois fois de Sadakalahou par trois oulémas, l’imam Dicko a pris la parole. Il s’est adressé particulièrement aux peuls dans la langue peul. Avant de s’adresser en langue bamanakan aux non peuls. Dans son message, l’imam a été clair. « Que les peuls ne pensent jamais que certaines communautés pensent que les peuls sont leurs ennemis. Que les autres communautés ne pensent jamais aussi que les peuls pensent qu’ils sont leurs ennemis. C’est une idéologie que les ennemis de l’extérieur tentent d’inculquer aux populations. Or les peuls sont dans toutes les communautés. C’est difficile de voir une famille au Mali qui n’a pas un peul dans sa lignée », a-t-il dit.

Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses et des Cultes, Dr. Mahamadou Koné, s’est rejoui de l’organisation de cette cérémonie. A ses dires, les douas faits ici sont très importants et inestimables. Pour lui, cette cérémonie est un acte patriotique de la part de l’imam.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY