462
0
SHARE

Industrie musicale: Partenariat entre Keyzit et Djagueleya music dans un contrat gagnant-gagnant

La maison de disque Keyzit et le Label indépendant Djagueleya music viennent de signer un partenariat qui s’effectue dans un contrat gagnant- gagnant qui va durer 5 ans. C’était ce vendredi 05 novembre 2021 à l’hôtel Radisson Collection. Bénéfique pour les deux parties, ce partenariat permettra au Label Djagueleya music de propulser ses artistes sur la scène internationale.
Moussa Wagué, le Président Directeur Général de Keyzit Groupe explique que Keyzit Labels est le Label de Keyzit Groupe. Keyzit Labels un service dédié à l’accompagnement des labels indépendants dans la professionnalisation et la performance des oeuvres produites par ces indépendants.
Keyzit Groupe qui est une structure expérimentée a 21 ans d’existence et 28 bureaux dans le monde; il signe avec Djagueleya music qui a 3 ans.
Tal B est le premier artiste malien à avoir signé avec Keyzit Groupe. Il produit de nos jours des jeunes artistes tels que MALAKEY, FAIZA, Galy bandit ou encore Momo Choco.
Tous les artistes de Djagueleya music auront accès aux services du contrat. Dans la production, les albums appartiennent aux deux structures, Keyzit gère la communication et la distribution. Pour la licence des œuvres, les albums appartiennent à Djagueleya music. Par rapport à l’édition, les albums sont édités par les deux structures ou uniquement par KEYZIT selon les cas.
Le PDG confirme que Keyzit Groupe dispose de 4 gammes de services qui sont l’assistance administrative et juridiques, la coproduction, la licence et l’édition.
« La musique est très sérieuse et c’est quelque chose de très professionnel. TAL B vient de l’école KEYZIT. Ce partenariat que nous allons faire, c’est de permettre à TAL B (DJAGUELEYA MUSIC) d’amener ses artistes encore plus loin » a dit le PDG de Keyzit Groupe.
D’après TAL B martèle : « Aujourd’hui j’ai des artistes que j’ai fait exister. Mais tout le monde a ses limites. Chacun est bon dans son domaine mais ne peut faire le travail de tous les autres. Mon souci, c’est de faire en sorte que mes artistes soient propulsés. Raison pour laquelle j’ai approché Moussa WAGUE, parce qu’il a ce qu’ll faut pour nous accompagner. L’idée est que mes artistes soient connus mondialement pour pouvoir bénéficier de certains droits. L’artiste ne peut vivre que de son cachet ou des publicités. Les droits d’auteurs doivent nous revenir également mais malheureusement nous n’avons pas accès à ces revenus d’où l’expertise de KEYZIT qui nous permettra d’avoir accès à ceux là ».
Kader  DIARRA

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY