San : Prévention et Gestion des Conflits au Centre d’un atelier de...

San : Prévention et Gestion des Conflits au Centre d’un atelier de formation organisé par le Centre pour le Dialogue Humanitaire (HD)

75
0
SHARE

San : Prévention et Gestion des Conflits au Centre d’un atelier de formation organisé par le Centre pour le Dialogue Humanitaire (HD)

Dans le cadre de la prévention et de la gestion des conflits,  le Centre pour le Dialogue Humanitaire (Hd), organise les 16, 17 et 18 septembre 2021, sous la  présidence du 2ème adjoint au préfet de cercle, Hamma Madjou,  un atelier de formation à l’intention des membres des  cadres de concertation pour la paix et la réconciliation des cercles de San et Tominian.
L’objectif général de cette rencontre est de soutenir, renforcer et outiller les cadres de Concertation locaux pour la paix et la réconciliation dans leurs missions. Il s’agit aussi,  au cours de cet atelier,  de soutenir un espace de médiation pour permettre aux parties d’aborder de manière libre et constructive les craintes et attentes de part et d’autre afin de minimiser les tensions probables dans le cadre des relations État-communautés, d’amener les membres des cadres à trouver des stratégies adoptées qui permettront  d’améliorer les perceptions et les relations entre les communautés et l’État,  de les accompagner dans la définition d’une vision globale et exhaustive sur les charges à venir tout en optimisant les moyens humains et financiers,  de les amener à élaborer une feuille de route consensuelle d’actions et de suivi détaillé,  de renforcer leurs capacités dans la médiation,  la prévention et la gestion non-violente des conflits communautaires, d’améliorer leurs connaissances, aptitudes et démarche méthodologique  en matière de prévention et de gestion des conflits inter  et extracommunautaires et de faire une dernière évaluation du niveau de confiance entre les parties.

Le 2e adjoint au préfet de cercle, Hamma Madjou,  dans son discours d’ouverture,  a souligné que depuis plusieurs années le Mali est en proie à un cycle infernal de crises aussi profondes que multiformes, provoquant ainsi de manière exponentielle l’effritement effréné de nos valeurs sociétales naguère enviées de tous,  mais qui aujourd’hui risquent plus que jamais de voler en lambeau si nous n’y prenons garde. La récurrence et la persistance des défis ayant provoqué un véritable métastase gangrenant les régions du centre à commander à la mise en place d’un outil précieux approprié pour répondre aux enjeux de l’heure. C’est dans cette perspective, dira t-il , qu’est né le cadre de concertation qui, d’une part,  se veut un baromètre à travers son plan d’action autour des enjeux sécuritaire,  de bonne gouvernance, de cohésion sociale, de dialogue inter et intra-communautaire et d’autre part, participe au renforcement des capacités de ses membres sur la prévention et la gestion des conflits communautaires.

Avec l’appui du conseiller en médiation du Centre pour le  Dialogue Humanitaire,  Mohamed Alfousseiny Maïga, qui a animé les travaux de la session, les participants sont formés sur la prévention et la gestion des conflits, avant l’élaboration des plans d’action des cadres de concertation de San et Tominian.

Il est aussi question de l’administration de questionnaire pour évaluer le niveau de confiance entre les parties.

La rencontre sera clôturée par la formulation des recommandations des participants.

Noumballa Camara amap San

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY