Spotlight : 50 acteurs de défense des droits des femmes outillés en élaboration...

Spotlight : 50 acteurs de défense des droits des femmes outillés en élaboration de budgets et plans d’action sensible au genre

103
0
SHARE

Spotlight : 50 acteurs de défense des droits des femmes outillés en élaboration de budgets et plans d’action sensible au genre

Le directeur national de la Promotion de l’Enfant et de la Famille, Issouf Bagayoko, a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier pratique de formation des acteurs de défense des droits des femmes en élaboration de plans d’action et budgets qui intègrent les violences basées sur le genre, pratiques néfastes et santé reproductive et le cadre de suivi-évaluation ce jeudi 9 septembre au Centre Aoua Kéita. Ledit atelier va former 50 acteurs de défense des droits des femmes du District de Bamako les 9, 10 et 11 septembre.

L’Initiative Spotlight est un programme conjoint, impliquant cinq agences des Nations Unies au Mali. Il s’agit du PNUD, ONU FEMMES, UNFPA, HCR et UNICEF. Ce programme, financé par l’Union Européenne, a pour objectif global de contribuer à la protection des femmes et des filles contre les violences qui leurs sont faites, y compris les Violences Basées sur le Genre et les pratiques néfastes ainsi que de promouvoir leurs droits relatifs à la santé reproductive. Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de ce programme, 50 formateurs et formatrices du District de Bamako ont été renforcés en élaboration des plans d’action et budgets qui intègrent les violences basées sur le genre, pratiques néfastes et santé de la reproduction et le cadre de suivi-évaluation. Cette formation aura permis aux participants de s’approprier des éléments nécessaires à l’élaboration et à la budgétisation des plans d’actions qui intègrent les VBG, pratiques néfastes et santé de la reproduction et leur cadre de suivi-évaluation.

La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par le directeur national de la Promotion de l’Enfant et de la Famille, Issouf Bagayoko. Selon la représentante du HCR, Traoré Zeynab Nadji, cette présence du Directeur Bagayoko témoigne davantage du leadership et de l’engagement du Gouvernement malien dans la lutte contre les VBG, en général, et la violence faite aux femmes et aux filles en particulier.

Pour sa part, M. Bagayoko a souligné avec espoir que les VBG commencent à être comprises et à être éviter. Cependant, il a appelé tous les acteurs à se donner la main pour faire face à la problématique ensemble.

Auparavant, Traoré Mourkerou Konta, au nom de la Maire de la Commune III, a souhaité la bienvenue à ses hôtes. Pour elle, toute initiative qui concourt à apporter une réponse à la problématique d’adoption de mesures et législations relatives aux violences basées sur le genre, violences faites aux femmes au Mali est encouragée et volontairement accompagnée à tous les niveaux.

A noter que des formations similaires à cette formation ont été organisées dans toutes les zones d’intervention du programme Initiative Spotlight, à savoir Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et maintenant à Bamako. A la fin de cette série de formation, selon la représente du HCR, plus de 215 acteurs défenseurs de droits des femmes seront formés sur l’élaboration des plans et budgets qui intègrent les VBG, PN et SR.

Leveilinfo.net

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY