San : Inauguration des pôles sécurisés de développement et de gouvernance de...

San : Inauguration des pôles sécurisés de développement et de gouvernance de Tominian, Timissa et Saye ainsi que le poste de police des frontières de Bénéna

375
0
SHARE

San : Inauguration des pôles sécurisés de développement et de gouvernance de Tominian, Timissa et Saye ainsi que le poste de police des frontières de Bénéna
Le ministre de la sécurité et de la protection civile,  le Colonel Major Daoud Aly Mohammédine, accompagné de ses différents chefs d’opération et de l’Ambassadeur de l’Union Européenne,  son Excellence Bart Ouvry,  lui-aussi à la tête d’une délégation dont les Ambassadeurs de la Belgique,  des Pays-Bas,  du chef de mission de l’Eucap Sahel-Mali et du chargé d’Affaires de l’Ambassade d’Allemagne au Mali, a inauguré,  le 26 août dernier,  les pôles sécurisés de développement et de gouvernance de Tominian, Timissa et Saye ainsi que le poste de police des frontières de Bénéna.
La cérémonie s’est déroulée au camp de sécurité de Tominian, en présence du gouverneur de la région de San, le Colonel Ousmane Sangaré et des autorités politiques et administratives du cercle de Tominian.
D’un coût global de 5, 4 millions d’euros,  soit 3, 54 milliards de fcfa, entièrement financé par l’union Européenne,  ces camps équipés et protégés, contribueront au renforcement de capacités des forces de défense et de sécurité,  à la sécurisation des populations locales et de leurs biens,  ainsi qu’à la lutte efficace contre le terrorisme.
Pour le ministre de la sécurité et de la protection civile, cette Inauguration est l’expression de la solidarité continue et du soutien constant des pays partenaires de l’union Européenne envers le Mali. Il a,  au nom du Président de la Transition et de l’ensemble du gouvernement, adressé ses vifs remerciements à l’Union Européenne et ses États membres pour leur contribution à la sécurité et au développement du Mali,  à travers l’ensemble de leurs programmes. À ces infrastructures et équipements,  s’ajoute le renforcement des compétences des agents par des séries de formations qui ont non seulement permis d’accroître de manière significative les capacités opérationnelles de nos forces de défense et de sécurité,  mais aussi,  contribueront à l’opérationnalisation du programme de redéploiement de l’administration,  toute chose qui permettra de rétablir la présence et les fonctions de l’État auprès des populations ainsi que les services sociaux de base tout en favorisant ainsi une gouvernance locale inclusive, a conclu le chef du département de la sécurité et de la protection civile.
Dans son intervention, son Excellence Bart Ouvry dira que l’objectif commun de l’Union Européenne,  est de permettre le redéploiement des forces de sécurité maliennes, le renforcement du maillage territorial, mais aussi,  le retour de l’administration d’État et des services techniques en vue de répondre aux besoins socio-économiques des populations. Pour y parvenir, l’Union Européenne s’est engagée depuis 2018, à contribuer à la mise en œuvre des pôles sécurisés de développement et de gouvernance (PSDG). À Timissa,  Saye et Tominian,  c’est la même approche. La construction d’un camp doit permettre de sécuriser les infrastructures socio-économiques existantes. Poursuivant son allocution,  son Excellence Bart Ouvry,  a souligné qu’à Tominian, l’Union Européenne appuie les entreprises,  intervient dans la formation professionnelle et l’entrepreunariat jeunes. Par ailleurs,  06 salles de classe sont en cours de réhabilitation,  de même que le stade municipal,  a conclu l’Ambassadeur de l’Union Européenne.
Le 2ème adjoint au préfet du cercle de Tominian,  Seydou Traoré, dira que la situation sécuritaire de sa localité est très préoccupante,  avant d’affirmer que la réalisation de ce camp sauvera des vies et apportera la quiétude au sein des populations. S’adressant aux forces de défense et de sécurité, le représentant de l’État dans le cercle n’a pas manqué d’éloges à leur endroit : « vous avez laissé derrière vous tout ce que vous avez de plus cher notamment, enfants, épouses,  amis, pères et mères ; fièrement, vous avez répondu à l’appel du devoir,  vous avez choisi de défendre les couleurs nationales au prix du sacrifice ultime. Quand on affronte la mort, elle recule et finit par être vaincue »,  a conclu le 2ème adjoint au préfet. Les interventions du maire de la commune rurale de Tominian, Augustin Koné et celles de la présidente de la société civile,  Mme Mariam Diassana sont venues corroborer celles du 2ème adjoint au préfet.
Après la coupure du ruban symbolique,  le ministre de la sécurité et de la protection civile a invité ses hommes à travailler main dans la main et en parfaite collaboration avec les populations.

De la ville de Tominian,  le chef du département et sa délégation se sont aussitôt rendus à Bénéna,  village frontalier avec le Burkina Faso. Là-bas,  le Colonel Major Daoud Aly Mohammédine a inauguré le nouveau poste de police des frontières, un joyau architectural qui force l’admiration. Les populations de cette commune rurale,  dans le cercle de Tominian,  sont sorties massivement pour témoigner toute leur reconnaissance et leur satisfaction aux plus hautes autorités du pays et aux partenaires du Mali quant à la construction de ce poste de police des frontières. Les autorités coutumières de Bénéna ont profité de l’occasion pour notifier au ministre et à sa délégation qu’ils peuvent compter sur l’entière disponibilité des populations à collaborer avec leur police et toutes les autres forces de défense et de sécurité dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le banditisme dans la zone.
Sur le chemin de retour, la délégation ministérielle a rendu une visite aux douanes maliennes en poste à Bénéna et à Sienso.

En somme,  cette visite du ministre de la sécurité et de la protection civile aura comblé toutes les attentes,  tant elle aura contribué à galvaniser les troupes,  mais aussi,  à soulager les paisibles citoyens.

Noumballa Camara Amap San

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY