Initiative Spotlight : 40 formateurs et formatrices outillés sur la budgétisation des plans...

Initiative Spotlight : 40 formateurs et formatrices outillés sur la budgétisation des plans d’actions qui intègrent les VBG

614
0
SHARE

Initiative Spotlight : 40 formateurs et formatrices outillés sur la budgétisation des plans d’actions qui intègrent les VBG

La ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Wadidié Founè Coulibaly, a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier national de formation de formatrices et formateurs sur l’élaboration de plans et budgets qui intègrent les violences basées sur le genre, pratiques néfastes, santé reproductive et le cadre de suivi évaluation le mardi 24 août au Centre Aoua Kéita. Ladite formation qui regroupe 40 participantes et participants rentre dans le cadre de l’Initiative Spotlight et prend fin le 26 du même mois.

« D’après les données du système de gestion de l’information liée à la violence basée sur le genre dans le cadre des opérations humanitaires (GBVIMS) au Mali, plus de 31 460 incidents de VBG ont été enregistrés dans la période de 2012 à 2021. Parmi les incidents rapportés en 2020, les personnes survivantes étaient à 99% des femmes, avec une proportion élevée de filles de moins de 18 ans qui représentent 61% des survivants », a rapporté le représentant du HCR, Buti S. Kalé. Ces chiffres indiquent à combien la lutte contre les violences basées sur le genre est importante et primordiale.

Pour inverser cette tendance, plusieurs initiatives ont été développées. Parmi lesquelles initiatives figure le programme « initiative Spotlight » qui vise à éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, 40 formatrices et formateurs dont 20 femmes et 20 hommes sont en formation du 24 au 26 août au Centre Aoua Kéita. Pendant trois (3) jours, ces participantes et participants venus des cinq (5) zones d’intervention du programme (Bamako, Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou) seront outillés en budgétisation des plans d’action qui intègrent les violences basées sur le genre, pratiques néfastes, santé reproductive et le cadre de suivi évaluation. « A la fin de la formation, les 40 participants et participantes, avec au moins 20 femmes, seront suffisamment outillés pour former et accompagner, à leur tour, et dans leurs localités respectives, plusieurs acteurs et organisations de la société civile œuvrant pour la promotion des droits des femmes », a affirmé M. Buti S. Kalé.

Pour sa part, la ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Mme Wadidié Founè Coulibaly, a déclaré que le programme spotlight participe sans nul doute à l’atteinte des objectifs du gouvernement malien concernant l’éradication du fléau des violences faites aux femmes et aux filles dans notre pays.

Pour rappel, l’Initiative Spotlight est un programme financé par l’Union européenne et mis en œuvre par cinq (5) agences des Nations Unies à savoir le PNUD, ONUFEMME, UNFPA, HCR et UNICEF.

Leveilinfo.net

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY