Programme Gouvernance Locale Redevable  : accompagner la jeunesse pour améliorer la gouvernance...

Programme Gouvernance Locale Redevable  : accompagner la jeunesse pour améliorer la gouvernance locale

PARTAGER

Programme Gouvernance Locale Redevable  : accompagner la jeunesse pour améliorer la gouvernance locale

Ce jeudi 19 décembre 2019, a eu lieu au centre de formation des Collectivités Territoriales la 4è réunion du Comité Consultatif National ( CCN) du Programme Gouvernance Locale Redevable (PGLR). Ladite réunion était présidée par le représentant du Ministre de la jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcouyé.

Notre pays, le Mali, traverse une période de crise multiforme et sa jeunesse, en partie, est à la croisée des chemins. Face à ces enjeux et défis, selon le président du PGLR, ce programme financé par l’ambassade du Royaume des pays-Bas et mis en œuvre par le consortium SNV-ICCO-Oxfam favorise l’émergence d’une jeunesse communale engagée, active et source de solution pour les défis auxquels font face leurs communautés dans les 180 communes d’intervention du programme. Ce, à travers l’engagement bénévole de 3960 jeunes leaders.

Financer sur une période de 6 ans à hauteur de 16,77 millions par l’ambassade du Royaume des pays-Bas, le projet est mis en œuvre par 4000 jeunes leaders avec une parité hommes et femmes. Ces jeunes sont issues de plus de 2000 associations de jeunes dans 180 communes. Ils sont accompagnés et coachés par 3 ONG néerlandaises et leurs 14 partenaires locaux qui contiennent plus de 70 conseillers et conseillères. Ces trois (3) ONG sont réparties comme suit : ICCO dans les régions de Ségou et Tombouctou  ; SNV dans les régions de Ségou et Gao/Ménaka et Oxfam dans la région de Mopti.

Ce programme vise à contribuer au développement des services sociaux de base, à l’amélioration de la gestion des affaires publiques locales. Aussi, il vise la mise en place d’un mouvement pérenne de jeunes citoyens et citoyennes actifs et engagés dans la gouvernance.

A noter que cette réunion s’est tenue devant une centaine de représentants comprenant les ministères et institutions liés aux thématiques du programme, l’Ambassade du Royaume des pays-Bas, les partenaires techniques et financiers (PTF), les représentants des services déconcentrés de l’État, les représentants des jeunes leaders des 4 régions d’intervention du PGLR( Gao/Ménaka, Mopti, Ségou, Tombouctou), les représentants du Conseil National des Jeunes ( CNJ), les représentants des Conseils Régionaux des Jeunes ( CRJ), les partenaires locaux d’accompagnement, les représentants de la société civile.

Assétou Coulibaly

Stagiaire

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE