Conseil d’Administration de la CMDT Holding : le budget est déficitaire de 1,635...

Conseil d’Administration de la CMDT Holding : le budget est déficitaire de 1,635 milliards de FCFA

PARTAGER

Conseil d’Administration de la CMDT Holding : le budget est déficitaire de 1,635 milliards de FCFA

L’hôtel Alfarouk a abrité le Conseil d’Administration de la Compagnie Malienne pour le Développement Textile (CMDT Holding) le jeudi 26 décembre 2019. Le Président du Conseil d’Administration, M. Baba Berthé, Président Directeur Général de la CMDT, note que le budget 2020 de la compagnie est déficitaire de 1,635 milliards de FCFA.

En 2020, les produits de la CMDT sont estimés à 297,300 milliards de FCFA contre une charge de 298,935 milliards de FCFA, soit un résultat net prévisionnel déficitaire de 1, 635 milliards de FCFA et constitue le budget 2020 de la CMDT.

Cependant, Baba Berthé a attiré l’attion sur l’augmentation du prix d’achat de base du coton graine qui est passé de 255 FCFA/kg à 275 FCFA/kg, soit une augmentation de 20 FCFA/kg. Ce qui, pour lui, a fondamentalement joué sur le niveau des charges qui sont constitués à plus de 67% par les achats de coton. De plus, M. Berthé souligne que cette augmentation découle de la volonté des acteurs de la filière de stimuler la production à partir d’un prix de base plus incitatif.

Ainsi, aux dires du PDG de la CMDT, le projet de budget 2020 s’appuie principalement sur des éléments factuels de la campagne 2019/2020 dont la production de coton graine est d’environ 691 300 tonnes avec un prix d’achat de base du coton graine fixé depuis le mois d’avril à 275 FCFA. Il affirme également que ce projet de budget tient compte des cours mondiaux de la fibre de coton qui ont enregistré une baisse avec une moyenne de 903 FCFA/kg pour l’indice A de Cotlook. Alors que, dit-il, cette moyenne était de 1072 FCFA/kg pour la campagne 2018/2019 et 1018 FCFA/kg pour celle 2017/2018 à  la même époque.

C’est pourquoi M. Berthé annonce que ce résultat, dégagé sur la base d’une estimation assez prudente des prix de ventes de la fibre, pourrait évoluer de façon significative en fonction des fluctuations des cours du coton sur le marché mondial.

Assétou Coulibaly

Stagiaire

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE