Grand Prix de l’Intégration : Une première dans l’histoire du sport malien

Grand Prix de l’Intégration : Une première dans l’histoire du sport malien

PARTAGER

Grand Prix de l’Intégration : Une première dans l’histoire du sport malien

Grace aux efforts de Cheick Tidiane Keita, président de la fédération des sports équestres de Bamako et son équipe, le Mali va abriter pour la première fois de son histoire un grand prix international dénommé Grand Prix de l’Intégration.

Ce grand prix mettra en compétition 75 chevaux, les supers cracks en particulier. Vingt-cinq viendront du Burkina Faso et 50 chevaux du Mali notamment ceux de Bamako, Ségou, Nioro et d’autres localités pratiquant ce sport. Ladite compétition se tiendra le 23 juin 2019 au Champ Hippique de Bamako, juste après le Grand Prix PMU Mali.

Le président de la deuxième discipline sportive du Mali après le football et première en matière de participation, s’exprime sur la compétition. « Cette réunion s’inscrit dans le cadre du progrès de la discipline au Mali et dans le cadre de la concrétisation et la consolidation de notre amitié avec nos frères du Burkina Faso. Il permettra aux dirigeants de tisser des liens de partenariat, aux jockeys et entraîneurs, jockeys en particuliers, de décrocher des contrats et aux chevaux de changer d’air de compétition. En général, il permettra à chacun de nous de nous habituer aux compétitions internationales », a laissé entendre M. Keita lors d’une interview.

Raison pour laquelle, M. Keita  n’a pas manqué de lancer un appel : « J’appelle nos autorités à s’occuper davantage de notre discipline. Car, la course de chevaux joue un rôle important dans la résolution de conflits. Je leur rappelle que depuis plus de 30 ans les travaux de la grande  tribune du Champ Hippique ont été arrêtés. Car », a conclu M. Keita.

Ibrahim Binaté

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE