Agence Nationale de la Météorologie : les prévisionnistes annoncent une saison de pluie...

Agence Nationale de la Météorologie : les prévisionnistes annoncent une saison de pluie favorable

PARTAGER
Une vue du présidium

Agence Nationale de la Météorologie : les prévisionnistes annoncent une saison de pluie favorable

Selon les prévisionnistes, la saison des pluies 2019 sera excédentaire sur l’ensemble du territoire excepté les parties nord des régions de Kayes et Koulikoro où elle sera déficitaire à la normale. L’information a été donnée lors d’un atelier d’information et de sensibilisation des communicateurs sur les informations météorologiques, organisé par le Cadre de Concertation des Directeurs de Publication (CCDP), le samedi 11 mai à la Maison de la Presse.

L’Agence Nationale de la Météorologie a la lourde charge de faire des prévisions pluviométriques, de températures pour l’ensemble du pays. Elle y arrive malgré l’insécurité qui mine le nord et le centre du pays. D’après les prévisionnistes de Mali météo, excepté les parties nord de Kayes et de Koulikoro, toutes les autres parties du pays connaîtront une saison riche en pluie.

Selon Mme Diabaté Fatoumata Sangho, prévisionniste, Mali météo est à 85% de réussite de ses prévisions.

L’agence mènera des opérations de pluies provoquées durant cette saison aux côtés des pluies naturelles, a dit Mamadou Adama Diallo de Mali météo.

Pour faire face à la situation, le directeur général de Mali météo, Djibrila Maïga, a prodigué des conseils à l’endroit de ses concitoyens. Face au risque de sécheresse, il conseille de privilégier les espèces et les variétés résistantes au déficit hydrique ; promouvoir le maraîchage pour pallier le déficit de production ; promouvoir l’irrigation tout en rassurant une gestion rationnelle de la ressource en eau ; adopter des techniques culturales de conservation de l’eau. Quant au risque d’inondation, M. Maïga conseille aux Maliens d’éviter l’occupation des zones inondables aussi bien pour les habitations que pour les cultures ; de curer les caniveaux pour faciliter l’évacuation des eaux de pluies, etc.

A noter que cet atelier a été organisé par le cadre de concertation des directeurs de publication (CCDP) avec l’accompagnement du ministère des transports et de la mobilité urbaine, la BAD et Mali Météo.

Y.Traoré    

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE