Groupement des Gros Bras du Mali (GGBM) : Pour la sécurité et...

Groupement des Gros Bras du Mali (GGBM) : Pour la sécurité et le développement

PARTAGER
Une vue du présidium lors de la conférence de presse.

Groupement des Gros Bras du Mali (GGBM) : Pour la sécurité et le développement

Informer l’opinion nationale et internationale sur le rôle et la place  des GGBM dans le maintien de la sécurité,  inviter les autorités maliennes à penser à eux,  sont les objectifs d’une conférence de presse  animée par le président du GGBM, Oumar Samaké.

« Etre  gros bras n’est pas synonyme de banditisme. C’est du sport comme les autres sports, et  comme les arts martiaux du monde entier », a souligné le président Samaké. Selon lui, les Gros Bras du Mali ont contribué à l’arrestation de plusieurs bandits ainsi que des trafiquants de drogues. « Après ces arrestations, ce sont les policiers qui sont applaudis  par les autorités, personnes ne parle de gros bras », regrette-t-il.

Les gros bras jouent un rôle très capital dans le maintien de la sécurité au Mali notamment  au bord des grands restaurants, les  hôpitaux, les  banques, les hôtels, a indiqué Beni Dagno.

D’après le 1er vice-président du Groupement des Gros Bras du Mali (GGBM) , Aboubacar Aziz Diakité, l’objectif  c’est de combattre l’injustice, la discrimination, la brutalité.

Le GGBM appelle les autorités maliennes notamment le ministère de la sécurité et de la protection civile, le ministère des sports  et de la jeunesse, le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle de songer à eux afin qu’ils puissent vivre comme tous les autres sportifs.

La rencontre a eu lieu le dimanche 16 septembre 2018 à la maison de la presse.

Sabeleh Dembélé

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE