Lettre ouverte au Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de...

Lettre ouverte au Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration

87
0
SHARE

Lettre ouverte au Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration

Monsieur le Ministre,

Je vous écris avec une préoccupation profonde concernant la situation actuelle du secteur de la communication au Mali, en particulier la presse, qui semble être en déclin rapide. En tant que ministre de tutelle, je suis sûr que vous êtes conscient des défis auxquels fait face notre presse nationale, mais il est impératif d’agir de manière décisive pour inverser cette tendance préoccupante.

Il est de notoriété publique que de nombreux organes de presse luttent pour leur survie, et certains vont jusqu’à dire que nous traversons la crise la plus sévère de l’histoire de la presse malienne. En votre qualité de ministre, combien de fois avez-vous visité les rédactions depuis votre prise de fonction ? Combien d’entre elles ont bénéficié de votre soutien, notamment dans cette période de crise économique difficile pour notre pays ?

Par ailleurs, combien de journaux êtes-vous abonnés afin de soutenir activement le secteur de la presse ?

Monsieur le Ministre, Alhamdou AG Ilyène, la simple attribution d’une carte de presse est devenue une épreuve insurmontable pour beaucoup aujourd’hui. Pourriez-vous nous éclairer sur les mesures que vous envisagez pour simplifier ce processus crucial ?

En ce qui concerne l’Aide à la presse, pouvez-vous nous informer sur les actions concrètes que votre ministère entreprend pour résoudre cette question ? En ce qui concerne la modernisation de l’administration, quelles initiatives spécifiques ont été mises en œuvre sous votre direction ? Il est essentiel que nous puissions communiquer efficacement sur les progrès réalisés dans ce domaine.

Par ailleurs, en tant que chef du département de la communication, il est crucial d’établir une relation de proximité et de soutien avec tous les médias, qu’ils soient publics ou privés. C’est seulement ainsi que vous pourrez pleinement accomplir votre mission.

Monsieur le Ministre, cette lettre n’a pas pour but de vous critiquer, mais plutôt de susciter une prise de conscience sur les défis auxquels est confronté le monde de la presse. Nous vous exhortons à agir activement, à rechercher des opportunités de partenariat et à renforcer votre soutien à cette industrie vitale. En faisant cela, vous non seulement défendrez l’intégrité de notre presse, mais vous renforcerez également votre propre héritage en tant que ministre de la communication.

Nous vous prions instamment d’intensifier vos efforts pour soutenir la presse et nous aimerions entendre vos réflexions sur les actions concrètes que vous comptez entreprendre. En prenant en compte nos propositions, vous pourrez restaurer la confiance et redorer votre blason dans ce domaine crucial pour notre nation.

Nous attendons avec impatience votre réponse et espérons pouvoir compter sur votre engagement renouvelé envers une presse libre et prospère au Mali.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations distinguées

Abdourahmane Doucouré, journaliste

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY