ABDOULAYE DEYOKO, DG DE L’ESIAU : « Il y a une chasse à la...

ABDOULAYE DEYOKO, DG DE L’ESIAU : « Il y a une chasse à la sorcière contre les diplômés de l’ESIAU »

355
0
SHARE

ABDOULAYE DEYOKO, DG DE L’ESIAU : « Il y a une chasse à la sorcière contre les diplômés de l’ESIAU »

Le directeur général de l’Ecole supérieure d’ingénierie, d’architecture et d’urbanisme (ESIAU), Dr. Abdoulaye Deyoko était face à la presse ce dimanche 8 octobre. Accompagné des étudiants et des parents d’étudiant, il a dénoncé que les sortants de son école sont victimes d’une chasse à la sorcière de l’Ordre des architectes du Mali (OAM).

L’ESIAU et l’Ordre des architectes du Mali sont en bras de fer depuis plusieurs années. Pour cause, l’organisation professionnelle refuse de reconnaitre et d’inscrire les sortants de cette école au tableau de l’Ordre. En plus, l’OAM dit partout qu’il ne reconnait pas les diplômés de l’ESIAU. L’Ordre se plaint de n’avoir pas été associé à la commission de création et d’évaluation de l’ESIAU. Il est estime que cette école ne répond pas aux critères d’une école d’architecture. Selon le conseil de l’Ordre des architectes du Mali, le cadre d’étude et le programme de l’ESIAU sont inadéquats pour une école d’architecture.

Ces accusations de l’Ordre ont été démenties par le promoteur de l’ESIAU, Abdoulaye Deyoko, qui s’étonne que l’organisation professionnelle refuse de reconnaitre les diplômés de son école alors qu’ils sont reconnus par l’Etat. De plus, Dr. Deyoko ajoute que les sortants de l’ESIAU originaires d’autres pays de l’UEMOA ont été inscrits dans les tableaux de l’Ordre de leurs pays respectifs. Mieux, il rapporte qu’un diplômé de l’ESIAU a été admis à la fonction publique tout récemment. Aussi, a-t-il indiqué qu’un autre diplômé de son école a été recruté à l’Unesco comme expert par concours. Encore mieux, le DG de l’ESIAU a souligné que son école a remporté de nombreux prix en architecture au niveau mondial et africain.

A noter que le refus de l’Ordre des architectes de reconnaitre et d’inscrire à son tableau les diplômés de l’ESIAU pénalise gravement ces derniers. C’est pourquoi d’ailleurs quatre diplômés de l’ESIAU ont convoqué l’Ordre devant la section administrative de la Cour Suprême. La Cour a tranchée en faveurs des sortants de l’ESIAU et a intimé l’Ordre de les inscrire au tableau de l’OAM. Le 2 octobre dernier, l’Ordre a inscrit ces quatre jeunes diplômés de l’ESIAU à son tableau. Malgré cela, l’Ordre récidive et continue son refus de reconnaitre les diplômé l’ESIAU comme des architectes.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY