San : Lancement des activités du Comité Consultatif de Sécurité

San : Lancement des activités du Comité Consultatif de Sécurité

180
0
SHARE

San : Lancement des activités du Comité Consultatif de Sécurité

La salle de réunion de l’hôtel Tériya a abrité, les 2 et 3 novembre dernier, les travaux de lancement officiel des activités du comité consultatif de sécurité dans la région de San. Ladite réunion était présidée par le Gouverneur de Région, le Colonel Ousmane Sangaré.

Étaient présents à cet atelier, les autorités administratives et politiques des cercles de San et Tominian, les représentants des forces de défense et de sécuritué, les directeurs régionaux des services de l’État, les leaders religieux et coutumiers et les représentants des organisations de la société civile.

L’ objectif de la session était de lancer officiellement la mise en place du comité consultatif de sécurité dans la région de San et de former les membres dudit comité sur les fondamentaux de la réforme du secteur de la sécurité, le cadre institutionnel, l’état des lieux du processus et la stratégie nationale du secteur de sécurité.

Quatre interventions ont marqué la cérémonie d’ouverture : il s’agit notamment, du mot de bienvenue du 4ème adjoint au maire de la commune urbaine de San, Elhadj Mahamane Traoré, de la présentation succincte du comité consultatif de sécurité par le chef de bureau du centre pour la gouvernance de la sécurité, Boubacar Thera, de l’allocution du commissaire à la réforme du secteur de sécurité, le Colonel Major Philippe Sangaré et du discours de lancement du Gouverneur de Région, le Colonel Ousmane Sangaré.

Pour le chef de l’exécutif régional, le Colonel Ousmane Sangaré, le Comité consultatif de sécurité (CCS), dans la région de San, à l’instar des autres existants au Mali, a pour but d’améliorer la qualité de service rendu à la population en matière de sécurité et de renforcer la prise en charge des problèmes de sécurité. Ceci, à travers un échange inclusif et permanent entre les services de sécurité et les habitants. Ces comités sont mis en place conformément à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, ainsi qu’au Plan cadre du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, relatif à la mise en œuvre de la police de proximité.

Les travaux de ces deux jours de session ont porté sur les présentations de la réforme du secteur de sécurité ; de l’état des lieux, enjeux et perspectives de la réforme du secteur de sécurité au Mali, de la stratégie nationale de la réforme du secteur de sécurité et de son plan d’action 2022- 2024 et des rôles et responsabilités des comités consultatifs de sécurité. Ces différentes présentations ont suscité beaucoup de questions auxquelles des réponses appropriées ont été données par les experts de la sécurité.

Noumballa Camara

Amap San

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY