CHU Point G : Le personnel en grève illimitée à partir du...

CHU Point G : Le personnel en grève illimitée à partir du 1er août

103
0
SHARE

CHU Point G : Le personnel en grève illimitée à partir du 1er août

Le personnel du CHU Point G a commencé une série de grèves allant de 48h à l’illimité à partir de ce jeudi 14 juillet. L’information a été donnée par le comité syndical de l’hôpital le mardi 5 juillet à l’issue d’une manifestation dans la cour de l’établissement.

Le personnel du Centre hospitalier universitaire (CHU) du Point G tient des sit-in devant l’établissement depuis le 6 juillet et ont mis fin à ces activités le 13 juillet 2022. Mais, pour commencer le lendemain 14 juillet, comme prevu dans leur préavis de grève, une grève de 48h allant du 14 au 15 juillet. Selon le secrétaire général adjoint du comité syndical du CHU Point G, Dr Guida Landouré, ce mot d’ordre est renouvelable les 20, 21 et 22 juillet 2022 puis les 26, 27 28 et 29 juillet 2022 puis une grève illimitée à partir du 01 août 2022.

Dr. Guida Landouré et ses camarades sont en grève pour 10 doléances. Il s’agit du respect de la loi N ° 98-012 du 19 janvier 1998 et de la liberté syndicale au CHU du Point G en rapporteur la décision N° 2021-000523 / MSDS – SG d’affectation de M. Fousseini Coulibaly, secrétaire général du comité syndical. L’arrêt de l’immixtion du Directeur général actuel de l’hôpital dans les affaires syndicales et des intimidations et demandes d’explications sélectives et non justifiées de celui-ci. La remise à leur place des agents mutés pour cause de grève pour ceux qui le désirent. Rendre fonctionnel le CHU du Point par la mise en place d’un leadership éclairé et patriotique animé par un climat social apaisé afin d’améliorer la qualité des soins. Améliorer le plateau technique en rehaussant les services à l’imagerie médicale, en pérennisant les analyses et les médicaments au niveau du laboratoire et de la pharmacie et en améliorant les actes au niveau du bloc opératoire. Lutter contre l’insalubrité croissante et la vacance de petites bêtes dans l’enceinte du CHU du Point G. Le paiement des arriérés de ristournes et primes de garde et des ristournes du deuxième trimestre au plus tard le 05 juillet. La transparence dans l’établissement de la liste de paiement des ristournes et primes de garde en la rendant publique afin qu’elles soient vérifiables. La signature du décret de nomination des membres du Conseil d’Administration du CHU du Point G en respectant le choix du personnel. Impliquer les organes consultatifs de l’hôpital et les représentants légaux et légitimes du personnel du CHU du Point G dans le Conseil d’Administration et dans certaines prises de décisions.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY