Coordination nationale des associations et groupements des commerçants détaillants : Rencontre de prise...

Coordination nationale des associations et groupements des commerçants détaillants : Rencontre de prise de contact du nouveau bureau

37
0
SHARE

Coordination nationale des associations et groupements des commerçants détaillants : Rencontre de prise de contact du nouveau bureau

Les membres du nouveau bureau de la coordination nationale des associations et groupements des commerçants détaillants du Mali ont tenu une rencontre de prise de contact le mercredi 4 mai à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM). C’était sous la présidence du tout nouveau président de l’organisation, Harber Maïga.

Les membres de la coordination nationale des associations et groupements des commerçants détaillants du Mali ont organisé le 3è congrès ordinaire de leur organisation le 13 mars 2022 au CICB. A l’issue du congrès, les délégués venus de tout le Mali ont plébiscité Harber Maïga à la tête d’un bureau de 107 membres. Le mercredi 4 mai dernier, M. Maïga et ses camarades ont organisé une rencontre de prise de contact au siège de la faitière des commerçant. Hormis quelques régionaux, l’écrasante majorité des membres du bureau ont répondu présent. Mieux, des premiers responsables de certaines organisations sœurs étaient présents à cette rencontre.

A cette occasion, Harber Maïga a présenté aux autres membres du bureau, les activités phares identifiées pour le plan de mandature 2022-2027. Il s’agit de « la formalisation du secteur du détail. Aux dires de M. Maïga, les détailants doivent sortir de l’informel pour devenir des futures milliardaires du pays. La création d’une centrale d’achat. Ce qui, pour lui, va permettre de rapprocher les consommateurs aux distributeurs que sont les détaillants. Des ateliers thématiques sur la fiscalité, la citoyenneté, la gestion des entreprises, la gestion des équipements seront organisés à Bamako ainsi que dans les régions. Le renforcement de partenariat parce que, dit Harber Maïga, la coordination est une organisation professionnelle. Elle doit avoir des rapports étroits avec les autres partenaires tels que l’Etat, les partenaires techniques et financiers, a-t-il poursuivi ».

Par ailleurs, Harber Maïga a salué les plus hautes autorités qui sont à pied d’œuvre pour le retour de la sécurité et de la paix dans le pays. Avec le retour de la sécurité, les commerçants détaillants peuvent exercer leurs métiers avec sérénité, s’est-il réjoui. Il a également salué le sacrifice des commerçants détaillants au cours du mois de ramadan qui, selon ses dires, ont acceptés de perdre en se conformant aux prix fixés par le gouvernement. « Cela est à la faveur du consommateur malien. Les détaillants œuvrent toujours pour le bonheur du consommateur malien. Ils travaillent pour que le Mali soit un pays stable », a conclu M. Maïga.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY