Ichaka Koné, l’actuel Dg de la CMSS: Symbole de l’excellence, la compétence, la...

Ichaka Koné, l’actuel Dg de la CMSS: Symbole de l’excellence, la compétence, la patience, la performance  et la constance

98
0
SHARE

Ichaka Koné, l’actuel Dg de la CMSS: Symbole de l’excellence, la compétence, la patience, la performance  et la constance

 

L’excellence, la compétence, la patience, la performance  et la constance sont entre autres qualités du directeur général de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS), Ichaka Koné. Nommé lors du conseil de ministres du mercredi 14 Juillet 2021, M. Koné a la lourde mission de diriger la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) au sein de laquelle, il évolue depuis 2004 à la suite d’un appel à candidature.  

Titulaire d’une maitrise en psychopédagogie à l’Ecole Normale Supérieure de Bamako et diplômé de l’École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale  de Saint- Étienne en France, le nouveau directeur général de la CMSS est un spécialiste en gestion des organismes sociaux. Comme pour dire qu’il est en terrain au service des retraités, de la branche des accidents du travail et des maladies professionnelles. Un monde à part puisqu’il a ses spécificités, un monde qui requiert une grande capacité d’écoute à l’égard notamment des vielles personnes et des personnes en situation de détresse.

De son intégration en 2004 à sa nomination, il a gravi tous les échelons. En effet, l’ancien conseiller auprès de la direction générale a été membre de tous les comités de pilotage relatifs aux réformes institutionnelles, structurelles et organisationnelles de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale. On note également qu’il a été membre de plusieurs groupes et comités d’experts sur le suivi de la mise en œuvre de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) ; du projet de code des pensions de la CMSS et du groupe de travail thématique médico- pharmaceutique pour la mise en œuvre de l’Assurance maladie obligatoire entre 2008 et 2009.

De décembre 2011 à sa nomination en qualité de directeur général en juillet dernier, il occupait le poste de Directeur de la Liquidation des prestations de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) à la CMSS. D’où sa constance, fruit de la performance, de l’excellence et de la compétence. On ne change pas une équipe qui gagne, dit-on.

En sa qualité de Directeur de la Liquidation des prestations de l’AMO, il était chargé de la mise en place du dispositif technique et organisationnel de l’assurance maladie obligatoire à la CMSS, de la gestion des prestations de l’AMO (liquidation des feuilles de soins, gestion des réclamations des prestataires ; lutte contre la fraude etc.). C’est aussi lui, l’artisan de la mise en place de la branche des accidents du travail et maladies professionnelles à la CMSS au profit des agents de l’Etat, et du suivi des études relatives à la mise en place des AT/MP et de l’assurance maladie obligatoire à la Caisse Malienne de Sécurité Sociale.

En outre, l’actuel Directeur général de la CMSS a participé à plusieurs formations, voyages d’études, séminaires et forums en Afrique et en Europe pour renforcer ses capacités.

Au regard de cette évolution dans sa carrière, on peut dire que l’actuel directeur général de la CMSS est une illustration parfaite de cette citation de Amadou Hampâté Bâ qui disait : « Allez doucement dans tout ce que vous faîtes. Si vous voulez faire une œuvre durable, soyez patients, soyez bons, soyez vivables, soyez humains ».

De nobles ambitions nourries

Le monde entier appartient aux ambitieux, dit-on. Et ce n’est certainement pas de l’ambition qui manque à l’actuel directeur général de la CMSS. En effet, en vue de rehausser l’image de la CMSS, Ichaka Koné entend poursuivre la modernisation conformément au contrat d’objectifs et de moyens, l’amélioration de l’offre de service aux assurés. Des initiatives nobles qui visent à atteindre la qualité à la CMSS. En outre, le Directeur général Koné s’engage à œuvrer pour l’harmonie, la culture de la paix, la cohésion sociale, la performance, le courage d’apprendre et d’aller de l’avant, l’abnégation et le sérieux.

Bref, de nobles ambitions nourries pour la CMSS pour le bonheur des Maliens. C’est tout simplement une question de bon sens. Comme pour dire que le directeur général de la CMSS, Ichaka Koné, est une illustration parfaite de contradiction d’une citation de Simone de Beauvoir, femme de lettres française, lauréate du prix Goncourt en 1954 pour son œuvre ‘‘Les Mandarins’’. En effet, selon Simone de Beauvoir, “Jeunesse et bon sens Ne peuvent aller ensemble.” Et tel n’est pas le cas de Ichaka Koné alias « Isaac » pour les intimes.

De l’avis de nombreux observateurs, les néo-analphabètes du 21è siècle sont ceux qui ne maîtrisent pas les Tic. Tel n’est non plus le cas de l’actuel Dg de la CMSS. En effet, il a une bonne maîtrise des outils informatiques à savoir, Word, Excel, PowerPoint, PROST (logiciel de simulation actuarielle des régimes de sécurité sociale), ESQUIF Santé (logiciel de gestion de l’AMO) etc.

Polyglotte, le natif de la Cité des Balanzan (Ségou) parle le Bambara, le Français et l’Anglais.

 

Leveilinfo.net avec le service Communication et Relations Publiques/CMSS

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY