SITUATION POLITIQUE DANS LE MONDE : SAM l’Africain se prononce !

SITUATION POLITIQUE DANS LE MONDE : SAM l’Africain se prononce !

136
0
SHARE

SITUATION POLITIQUE DANS LE MONDE : SAM l’Africain se prononce !

Dans une interview qu’il a récemment accordée à nos confrères de Ovajab Media, le président de la Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Paix (NACIP), en la personne de Jichi Mohamed Alias Sam l’Africain, s’est prononcé sans détour sur la situation politique en Côte d’Ivoire et dans le reste du monde.

« Mon parti se porte très bien », c’est en ces termes que Jichi Mohamed Alias Sam l’Africain a campé le décor de cette interview exclusivement politique. Dans son intervention, il s’est appesanti sur son rapport politique avec l’ancien président Laurent Gbagbo avec qui il s’entend bien et très bien d’ailleurs même s’il n’est pas très fréquent aux évènements de celui-là pour des raisons liées à sa manière à lui de voir les choses.

L’occasion était opportune pour lui de se pencher sur la situation politique de son pays (Côte d’Ivoire) où la transparence dans les élections reste un vain mot. Il estime qu’il y a trop de chose à revoir dans le processus électoral ivoirien, notamment rendre plus performant l’organe en charge des élections qui doit diligenter la publication des résultats pour éviter les tripatouillages électoraux.

Dans la même veine, le président de la NACIP a félicité le rapprochement Laurent GBAGBO et Henri Konna Bedié. Toujours sur la situation politique de son pays, il dit préférer le Dialogue national au dialogue politique qui constitue selon lui un financement inutile. « Le Dialogue national contrairement au dialogue politique concerne toutes les couches de la société. Ce qui permettra de donner une orientation à la réconciliation nationale », a-t-il soutenu, avant de plaider pour la délivrance du passeport de Charles Blé Goudé qui doit regagner le pays.

En se prononçant sur la situation en Afrique de l’Ouest, il a expliqué que tout le problème se résume au niveau de la mauvaise gouvernance qui est à l’origine de plusieurs maux en Afrique. Aussi, il a dénoncé la main invisible de l’occident, notamment la France sur les biens des pays Africains. Très remonté, SAM a cité le cas du Mali où la France est jalouse d’autre partenaire du pays parce que tout simplement ses intérêts sont menacés.

« Au lieu que la France fasse envahir nos pays par des militaires, qu’elle nous donne les moyens nous permettant de nous sécuriser », rétorque-t-il. SAM trouve d’ailleurs criminelles, les sanctions prises contre le peuple malien déjà éprouvé par la crise sécuritaire et autre. Il en veut du coup à la CEDEAO qui ne fait qu’exécuter les décisions de la France à travers ces sanctions injustes. Contre ces mauvaises postures, il a annoncé une tournée en Guinée dans quelques jours, ensuite au Mali où il passera dix jours. Sam entend aller jusqu’au Nord du Mali où il parlera du plan machiavélique français, mais aussi de la nécessité de l’union sacrée autour des autorités actuelles et du Mali. En attendant, il a invité les Maliens au patriotisme et au courage.

Il a terminé en invitant également les Ukrainiens à déposer les armes et ne pas se laisser manipuler par l’OTAN qui ne fait que tester, selon lui, la puissance militaire de la Russie.

AC

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY