San : L’Aïd El Fitr Célébrée sous le signe de l’éducation et...

San : L’Aïd El Fitr Célébrée sous le signe de l’éducation et de la place de l’aumône dans la religion musulmane

134
0
SHARE

San : L’Aïd El Fitr Célébrée sous le signe de l’éducation et de la place de l’aumône dans la religion musulmane

Les fidèles musulmans de San vêtus de leurs plus beaux habits de fête,  ont convergé vers 08 heures , sur  les mosquées et les lieux publics de prière à l’occasion de l’Aïd El Fitr,  la fête de ramadan,  célébrée ce mercredi, 12 mai 2021 sur toute l’étendue du territoire national.
À la grande mosquée de San où le Gouverneur de la Région ,  le Colonel Ousmane Sangaré et sa délégation ont accompli leur devoir religieux,  les fidèles musulmans,  alignés les uns derrière les autres,  ont prié sous la direction de l’Iman Yacouba Toumagnon dit Anfa.

L’officier de la prière a axé son sermon sur l’éducation des enfants et la place de l’aumône dans la religion musulmane. En abordant le premier thème,  l’imam Yacouba Toumagnon a sensibilisé les fidèles à donner à leurs enfants une éducation divine se rapportant sur les principes sacrés de l’islam.

Sur le deuxième thème,  il a surtout rappelé que l’Aïd El Fitr est l’occasion de s’acquitter de la Zakat Al Fitr , l’aumône destinée à valider et purifier le jeûne tout en aidant les plus démunis à manger à leur faim. Selon,  l’Iman Toumagnon,  la Zakat Al Fitr clôture de la plus belle des manières le ramadan,  un mois entier de spiritualité et de bonnes actions. Ainsi dira-t-il,  dans la tradition musulmane , la solidarité à l’égard des plus démunis est tellement essentielle que la Zakat Al Fitr est considérée comme obligatoire. Le chef de village de San , El Hadj Fousseiny Traoré,  a saisi l’occasion pour inviter l’ensemble des musulmans à faire des prières  dans les mosquées ou à domicile,  en groupe ou étant seul , les samedis et mercredis , afin que le Tout Miséricordieux puisse nous faire profiter davantage de sa bonté.

Après la mosquée,  le Gouverneur de la Région de San,  le Colonel Ousmane Sangaré et sa délégation se sont rendus dans les quatre grandes familles fondatrices de San à savoir,  les familles Traoré,  Toumagnon,  Théra et Santara où ils ont présenté leurs vœux de bonne fête et de ceux du gouvernement. En retour,  ces familles ont exprimé toute leur reconnaissance à l’endroit des autorités administratives et politiques , avant de faire des prières et bénédictions pour la paix et le vivre ensemble au Mali. Par la même occasion les patriarches,  ont invité le Gouverneur à tout mettre en œuvre pour rapprocher les points de vue des populations entre lesquelles la cohabitation est devenue difficile. Selon eux,  le chef de l’exécutif régional a déjà posé les jalons de la solidarité et de l’entente entre les populations . Il s’agit pour ce dernier,  de continuer sur cette lancée,  car depuis son arrivée,  les signes d’une paix durable  sont perceptibles dans la localité.

Par ailleurs,  au regard de la forte mobilité humaine et les salutations d’usage qui caractérisent cette fête,  le Gouverneur de la Région,  le Colonel Ousmane Sangaré , avait pris des dispositions pour faire respecter sur les lieux de prière,  les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre la covid-19.

Noumballa Camara Amap San

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY