Crise au CNPM : La Cour d’Appel tranche en faveur de Diadiè...

Crise au CNPM : La Cour d’Appel tranche en faveur de Diadiè dit Amadou Sankaré

46
0
SHARE

Crise au CNPM : La Cour d’Appel tranche en faveur de Diadiè dit Amadou Sankaré

La Cour d’Appel s’est prononcée sur la crise au Conseil national Patronat du Mali hier vendredi 23 avril. Elle a tranché en faveur de Diadiè dit Amadou Sankaré. L’information a été donnée par les avocats de celui-ci en conférence de presse le samedi 24 avril au CNPM.

Le bicéphalisme règne au CNPM depuis le 8 octobre 2020. Conformément aux statuts et règlements du CNPM une Assemblée générale élective organisée le 24 septembre 2020 a porté Diadié à la tête du CNPM. 48 heures avant cette AG, le président sortant Mamadou Cinsy Coulibaly avait évoqué des irrégularités dans le processus électoral et a reporté unilatéralement ladite AG. Avant d’organiser une autre Assemblée le 8 octobre 2020 et qui le porta à la tête du CNPM. Par la suite, l’affaire fut portée devant la justice.

Ainsi, Diadiè a sollicité et obtenu du Tribunal de la Commune IV une ordonnance gracieuse en vertu de laquelle il s’est installé dans les locaux du CNPM. Ensuite, son rival Coulibaly a lui aussi sollicité et obtenu au même Tribunal de la Commune IV la rétractation de cette ordonnance gracieuse. Mais, cette rétractation ne mentionnait ni l’expulsion de Diadiè, ni l’installation de Mamadou Cinsy Coulibaly. Par cette rétractation, Madou Coulou a tenté sans succès d’expulser Diadiè des locaux du CNPM. Alors, les avocats de Madou Coulou ont saisi de nouveau le Tribunal de la Commune IV pour obtenir une décision d’expulsion de Diadiè du CNPM. Cependant, le juge des référés du Tribunal de la Commune IV a jugé irrecevable cette demande des avocats de l’ancien président du CNPM, le lundi 19 avril dernier.

Entre temps, Me Badjan Aggé, Me Boubacar Guindo et Me Bakary Séméga qui constituent le pôle d’avocat de Diadié Sankaré avait interjeté appel à la Cour d’Appel au fin d’annuler la décision de rétractation de l’ordonnance gracieuse. La Cour d’Appel s’est prononcée sur cet appel le vendredi 23 avril 2021. Selon Me Badjan Aggé, la Cour d’Appel a annulé la décision de rétractation de l’ordonnance gracieuse. « C’est Diadié le seul à bord du CNPM. L’ordonnance gracieuse est le seul valable. Toutes les autres décisions ont été annulées » a affirmé Me Aggé. Il a appelé l’Etat et les partenaires du CNPM à accompagner Diadié. Pour lui, l’Etat doit obligatoirement accompagner le CNPM à partir de la prononcée des décisions.

Leveilinfo.net

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY