Promotion de la bonne gouvernance et des élections libres, transparentes, crédibles et...

Promotion de la bonne gouvernance et des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées : le Club Médias-élections voit le jour

PARTAGER
Une vue de la salle

Promotion de la bonne gouvernance et des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées : le Club Médias-élections voit le jour

Le Club Médias-Elections (CME) a vu le jour le mercredi 3 juillet. Il a été créé à la suite d’un atelier intitulé « atelier de réflexion sur la mise en place d’un club médias-élections-bonne gouvernance ». Ledit atelier a été organisé par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD) avec l’appui de la division Affaires électorales de la MINUSMA, les 2 et 3 juillet à la maison des Aînés.

Un espace de création, de traitement et de partage d’information sur les questions électorales en vue de promouvoir la bonne gouvernance existe désormais au Mali. Il peut aussi servir de source d’information crédible concernant les questions élections puisqu’il sera animé par un comité scientifique constitué de 10 journalistes expérimentés. La permanence sera assurée par un secrétariat composé du chargé de communication du MATD, d’un représentant du Ministère de la Communication, d’un représentant du CIGMA et un représentant des PTF. Toutes les activités du CME se tiendront dans la Salle de Presse du CICB.

A noter que le CME est né d’un atelier de réflexion de deux jours. La cérémonie d’ouverture et de clôture de cet atelier a réuni le chef de Cabinet du MATD, M. Homeny Belco Maïga et le directeur de la Division des Affaires électorales de la MINUSMA, M. Kacou Assoukpe.

Selon M. Maïga,  son département se réjouit de la création du CME qui a pour objectif de promouvoir la bonne gouvernance. Concernant M. Assoukpé, il considère le CME comme un outil qui va contribuer à renforcer les capacités des journalistes. Ce qui, selon lui, pourrait éviter les fausses nouvelles susceptibles de créer la suspicion autour des consultations électorales et de susciter des crises.

Leveilinfo.net

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE