Lancement officiel d’un nouveau parti politique dénommé Mouvement Républicain

Lancement officiel d’un nouveau parti politique dénommé Mouvement Républicain

PARTAGER
Le président du MR, Ainea Ibrahim Camara

Lancement officiel d’un nouveau parti politique dénommé Mouvement Républicain

Un nouveau parti politique, dénommé Mouvement Républicain (MR), a été porté sur les fonts baptismaux le vendredi 7 juin 2019 au Centre international des conférences de Bamako. La cérémonie de lancement de ce parti, qui entend faire la politique autrement au Mali, a été présidée par son président-fondateur, Ainea Ibrahim Camara, un expert financier.

Après avoir remercié les militants et sympathisants, les invités et les représentants des partis politiques amis qui ont effectué le déplacement, le président Camara a pris des engagements selon lesquels ‘‘rien ne se  fera plus comme auparavant au Mali’’.

Il a indiqué que le MR, une formation politique d’idéologie libérale, regroupe des hommes, femmes et jeunes qui sont heureux de l’héritage politique, économique, social et culturel légué par nos anciens. Raison pour laquelle, dit-il, ‘‘ nous devons tout faire pour restituer à notre chère patrie sa fierté d’antan’’. Toutes choses qui justifient, selon lui, la création de ce parti. D’après M. Camara, ‘‘la situation actuelle du Mali sur le plan politique, économique, sécuritaire n’est pas à hauteur de souhait’’.

‘‘Nous sommes reconnaissants de l’acte posé par l’armée française et l’ensemble de la communauté internationale, visant à protéger l’intégrité territoriale du Mali’’, a dit M. Camara. Cependant, le président du MR a beaucoup insisté sur la souveraineté du Mali.

‘‘Si ça ne va pas au pays, il faut le dire. Cela ne veut pas dire que ceux qui sont au pouvoir sont moins patriotes que nous. Non, mais ils sont moins efficaces que nous’’, a ajouté M. Camara.

La rencontre a démarré par la ‘‘fahatia’’. Plusieurs prestations d’artistes ont meublé la cérémonie de lancement du MR. Notamment Samballa Kanouté (spécialiste des envolées dithyrambiques), Nahawa Doumbia, Astou Niamé Diabaté et la star américaine Wiclif Jean.

Cette rencontre a pris fin par un défilé de l’ensemble des régions du Mali, à savoir Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka Taoudénit et le District de Bamako.

Drissa Adama Konate      

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE