San : Les recommandations fortes sanctionnent les travaux du dialogue inter-maliens dans...

San : Les recommandations fortes sanctionnent les travaux du dialogue inter-maliens dans les communes

166
0
SHARE

San : Les recommandations fortes sanctionnent les travaux du dialogue inter-maliens dans les communes

Démarrés dans les communes de la région de San ,le samedi 13 avril 2024, les travaux du dialogue inter-maliens ont pris fin ce lundi 15 avril avec des recommandations importantes.
Dans la commune de Ouolon par exemple, le Maire de Ouolon, Daou Bayo et sa population demandent une justice équitable entre tous les citoyens du pays, souhaitent le dédommagement de toutes les victimes civiles et militaires de la crise, recommandent au Gouvernement, la multiplication des postes de sécurité, surtout dans l’inter-fleuve, entre Macina et San. Ils désirent aussi le désarmement de tous les groupes armés, la réglementation du port d’armes à feu. À celles-ci, s’ajoutent l’interdiction du port des tenues et chaussures militaires, l’accélération du processus d’opérationnalisation des cercles nouvellement créés, la construction d’un pont sur le fleuve Bani, à Bélénitiény, pont qui relie les communes de l’inter-fleuve à la ville de San, et la réduction du nombre de partis politiques à deux seulement sur le territoire national.

À Kava, dans l’arrondissement de Kimparana, le Sous Préfet Hamou Abdoul Aziz, les élus, les représentants des services techniques de l’État et les représentants de la société civile, au nom de leur population, recommandent l’amnistie de tous les belligérants de la crise qui a endeuillé notre pays, la fusion des partis politiques ayant les mêmes idéologies et la limitation de leur nombre à trois dans tout le pays, l’implication de l’État dans la gestion et l’aménagement du territoire. Ils demandent aussi le recrutement massif des jeunes dans l’armée pour un meilleur maillage sécuritaire du territoire, la formation et la dotation en équipement adéquat de notre armée. Ils souhaitent enfin l’application stricte des 03 principes édictés par le Président de la Transition et l’érection en fédération de l’Alliance des États du Sahel (l’AES).
Rappelons que les trois jours de ce dialogue inter-maliens, phase communale, ont suscité, certes, des discussions houleuses , mais les travaux se sont déroulés dans une atmosphère empreinte de courtoisie et de respect mutuel . La supervision des travaux dans les communes a été assurée par les autorités administratives régionales.

Noumballa Camara AMAP San

 

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY