San : La sécurité et la cohésion sociale au centre d’une réunion...

San : La sécurité et la cohésion sociale au centre d’une réunion de concertation

72
0
SHARE

San : La sécurité et la cohésion sociale au centre d’une réunion de concertation

Le Gouverneur de la Région de San, le Colonel Ousmane Sangaré, a organisé le 10 mai 2022 , dans la salle de réunion de la préfecture, une réunion de concertation regroupant tous les directeurs régionaux des services de l’État, les chefs des unités de défense et de sécurité et les représentants de la société civile. La situation sécuritaire, les exactions policières, le délestage électrique inhabituel qu’ont connu récemment les populations de la ville de San et la cohésion sociale,  ont été au menu des échanges.

Abordant la situation sécuritaire, le Colonel Ousmane Sangaré, a d’abord donné des explications sur les menaces terroristes qui planent sur la ville de San et développé les mesures prises en vue de faire face à ces menaces , avant d’évoquer les efforts consentis par les autorités de la transition en matière de sécurité. C’est ainsi,  qu’il a fait remarquer que les patrouilles mixtes sont organisées de jour comme de nuit pour traquer les terroristes,  dont une vingtaine parmi eux ont infiltré la ville de San. Ces criminels sont même parvenus récemment à ôter la vie à un guide forestier , a poursuivi le chef de l’exécutif régional , et d’ajouter que ceux-ci,  dans leurs obsessions criminelles  , ont accroché certains agents forestiers dans la savane et qui se sont sauvés in extrémis. Fort de ce constat peu reluisant, les autorités administratives et sécuritaires ne  dorment que d’un œil. Elles sont en train de faire une débauche d’énergie au profit de la quiétude des populations. À ce titre,  dira le Colonel Ousmane Sangaré,  il est nécessaire aujourd’hui que la population comprenne qu’elle a un rôle à jouer et qu’elle ne doit pas s’asseoir pour regarder le mal venir. Elle doit logiquement contribuer à sa propre sécurité en apportant son soutien qui n’est pas forcément de l’argent et en donnant la vraie information aux forces de défense et de sécurité. Le Colonel Ousmane Sangaré a tenu également à adresser ses vifs remerciements aux autorités de la transition, qui continuent à consentir d’énormes sacrifices pour que les Maliens dorment en paix. Grâce à elles,  une compagnie et un groupement de la Garde nationale viennent d’être créés à San .  La région attend dans les prochains jours,  un régiment d’infanterie,  mais cela se heurte à un problème de site devant abriter ladite unité. L’Officier Supérieur a aussi parlé de la présence des éléments de la force anti-terroristes , qui sont en train de jouer un grand rôle dans le dispositif sécuritaire de la Région.

Parlant des exactions policières,  le Colonel Ousmane Sangaré, a invité toute la population à se mettre en règle vis à vis de la loi et à respecter les règles de la circulation routière. Selon lui , il n’est interdit à personne de circuler dans la nuit,  mais à condition d’être en possession de ses pièces et d’éviter de se trouver dans des endroits douteux. Il a aussi demandé à sa population d’accepter de se soumettre au contrôle de routine des policiers. .

S’agissant du délestage électrique, le Colonel Ousmane Sangaré a souligné que celui-ci était surtout dû à un déficit de carburant ,contrairement aux raisons évoquées  par le chef d’agence de l’EDM- SA , qui faisait allusion à une panne technique . Le chef de l’exécutif régional a présenté ses excuses aux abonnés pour les désagréments causés pendant la période de délestage et invité les responsables de l’EDM SA , à prendre leur responsabilité pour que cette situation ne puisse plus se reproduire.

Dans le domaine de la cohésion sociale, des avancées significatives ont été enregistrées , en tout cas, c’est le constat fait par le Gouverneur Sangaré. Selon lui , les choses bougent , les femmes de la ville de San ont fêté ensemble la journée du 08 mars . Les autorités coutumières , les personnes de bonne volonté et toute l’administration se sont employées pour donner de l’harmonie dans le vivre ensemble.

Noumballa Camara

AMAP San

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY