Collier sacré du royaume : Une téléréalité pour promouvoir la paix et...

Collier sacré du royaume : Une téléréalité pour promouvoir la paix et la cohésion sociale

247
0
SHARE

Collier sacré du royaume : Une téléréalité pour promouvoir la paix et la cohésion sociale

L’une des plus importantes émissions de téléréalité au Mali, le Collier sacré du royaume, a été lancée officiellement le lundi 21 février au Parc national. Un événement qui a regroupé plusieurs hautes personnalités du pays dont les représentants du ministre de la Réconciliation nationale et celui du ministre de la Culture. A travers cette initiative, l’initiateur, Ibrahima Sissoko, DG de Larcom, entend promouvoir la paix et la cohésion sociale dans le pays.

Notre pays traverse une crise multidimensionnelle depuis près d’une décennie. Ces derniers mois, les plus hautes autorités ont multiplié des actions militaires pour un retour de la paix. Mais, les seules actions militaires ne suffiront pas. Il faut d’autres actions subsidiaires telles des activités culturelles pour restaurer la paix. C’est à cet égard que le Directeur général de Larcom, Ibrahima Sissoko, a initié l’émission de téléréalité, le Collier sacré du royaume. D’ailleurs, le thème retenu pour cette première édition « la culture au service de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale pour la paix » dit tout sur l’objectif visé par l’événement.

En fait, l’émission met en compétition des jeunes de 12 régions du pays. Selon l’initiateur, les jeux sont basés sur des épreuves d’endurance physiques inspirées des pratiques traditionnelles. Il a aussi indiqué que la culture générale fait partie du jeu. Et toujours selon Ibrahima Sissoko, c’est la bagatelle de 2 millions qui sont mis en jeu dans cette compétition.

A noter que les jeux se dérouleront dans chacune des 12 régions et seront intégralement enregistrés et diffusés sur l’ORTM2. Pour promouvoir la cohésion sociale et le vivre ensemble, les candidats, nommés Sofats, ne seront pas hébergés dans des sites d’hébergement. Ils seront plutôt hébergés dans des familles comme le veut la tradition d’hospitalité de notre pays.

Cette initiative culturelle est soutenue par le ministre de la Culture, de l’artisanat, l’industrie hôtelière et du Tourisme et le ministre de la Réconciliation et de la cohésion sociale. Empêchés, les deux ministres se sont fait représenter. Selon Diarrah Sanogo, représentante du ministre culture, l’accompagnement des deux départements révèle l’importance de l’initiative.

Pour sa part, le représentant du ministre de la Réconciliation, Mahamame Maïga, a indiqué que cette initiative revêt d’un caractère culturel et social. Avant de souligner que le thème de l’édition cadre avec les objectifs de son département. C’est pourquoi, dit-il, mon département accompagne l’initiative.

En plus, cette émission de téléréalité qui nécessite un budget colossal sera possible grâce aux partenaires qui ont accepté de l’accompagner. Il s’agit de Acte sept, Prestige communication, Diabatex, Wizall Money.

Yacouba Traoré

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY