Rentrée littéraire du Mali : Quand l’Afrique se raconte à elle même

Rentrée littéraire du Mali : Quand l’Afrique se raconte à elle même

PARTAGER

Rentrée littéraire du Mali : Quand l’Afrique se raconte à elle même

La Maison de la Presse à servi de cadre pour le lancement de la 12ème édition de la rentrée littéraire du Mali, le lundi 10 fevrier. La cérémonie a enregistré la présence des organisateurs et des différents partenaires dudit événement.

Une nouvelle occasion de retrouvailles entre lecteurs, écrivains, et autres hommes de la culture. C’est bien cette douzième édition. Ce serait des hommages à des écrivains, la soirée de remise des prix littéraires, des ateliers de la culture qui va regrouper les acteurs des 08 pays de l’UEMOA. Elle sera aussi une occasion de faciliter la libre circulation du livre et des professionnels du secteur pour des évènements ou des activités de la sous-région. Pendant 2 jours un atelier de politique nationale sur le livre sera organisé pour encadrer le secteur en pleine structuration.

Selon M. Ibrahim Aya, promoteur de l’événement, la rentrée littéraire de cette année s’effectuera dans d’autres villes en dehors de Bamako. Il s’agit notamment de : Tombouctou, Djènè et Sikasso. Pour lui, cette extension de l’événement à d’autres villes que Bamako va permettre d’ancrer la rentrée littéraire dans d’autres villes, voire même dans la sous région.

Quant à Ousmane Konaté, la rentrée littéraire est une plateforme de visibilité pour ceux qui ont choisi la plume pour nous instruire, nous divertir, nous évader et nous plonger dans un questionement. Elle va également permettre de mettre en valeur les écrivains.

Pour sa part, Patrick Géraud de l’institut français du Mali a exhorté les organisateurs à introduire davantage les livres dans les différents cadeaux afin d’inciter les personnes vers la lecture.

Assétou Coulibaly

Stagiaire

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE