Lutte contre la corruption au Mali : la justice lance un cri...

Lutte contre la corruption au Mali : la justice lance un cri du cœur

PARTAGER
Image d'illustration

Lutte contre la corruption au Mali : la justice lance un cri du cœur

Le procureur anti-corruption des pôles économiques et financiers de Bamako ; M. Mamoudou kassogué, a aminé un point de presse le jeudi 22 Août au sein du tribunal de grande instance de la commune III. Pour parler de la lutte contre la corruption. Face à la presse, il a souligné les difficultés qu’ils rencontrent dans l’accomplissement de cette mission.

Dix jours après sa prise de service, M. le procureur des pôles économiques a égrené certaines difficultés de son travail que, parfois, les citoyens ne comprennent pas. En effet, il souligne qu’il peut y avoir des difficultés dans des cas de corruption dénoncés à la justice qui empêchent de concevoir un bon dossier lié au non aboutissement  des dossiers ou la lenteur des enquêtes, le nombre élevé des classements sans suite, le silence de la justice.

A cela s’ajoutent d’autres difficultés, a expliqué le procureur Mamoudou Kassogué. Il s’agit notamment de la faiblesse des moyens mis à la disposition des pôles économiques et financiers, l’absence d’agents spécialisés au niveau des pôles économiques et financiers, l’obstacle constitué par des immunités et privilèges de juridiction.

Malgré ces difficultés, le procureur Kassogué a exprimé son intention de jouer toute sa partition dans la lutte contre la corruption avec engagement, détermination et responsabilité. Ce, en capitalisant et améliorant toutes les bonnes pratiques acquises au contact de la réalité et au fil des formations reçues, a-t-il ajouté.

Il annonce que des poursuites seront systématiquement engagées contre toutes les personnes que les enquêtes feront découvrir présumé auteur, coauteur ou complice des faits de corruption.

D’ailleurs, il rapporte que des enquêtes ont déjà été ouvertes concernant l’affaire dite « des avions cloués au sol » et l’affaire « des ressources de la confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton ».

M. le procureur compte sur l’implication de tout un chacun pour un Mali meilleur sans corruption.

Assétou Coulibaly, stagiaire

Leveilinfo.net

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE